French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Carte de France des Moulins    |    Retour    |   << Précédent

Carrières de meules

Le bourg - 16440 Claix et Roullet-Saint-Estèphe

Description :

Le site se trouve sur les communes de Claix et de Roullet-Saint-Estèphe. Il domine la vallée du ruisseau « le Claix », à une dizaine de kilomètres au sud-ouest d’Angoulême. Il se trouve à environ 2 kms à l’est de la RN10. Propriété du Conservatoire d'Espace Naturels de Poitou-Charentes sur 51 ha 91a 64 ca et convention de gestion avec la commune de Roullet sur 14 ha 54 a 80 ca. Ce site a fait l'objet de fouilles archéologiques, chantier pris en charge par Alain Belmont et l’équipe de l’université de Grenoble.

Contact :
Conservatoire d'Espaces Naturels de Poitou-Charentes
2 bis rue du jardin des plantes
86000 Poitiers
tél. : 33 (0)5 49 50 42 59
fax : 33 (0)5 49 50 42 47
courriel : contact@cren-poitou-charentes.org
ou
Mairie
Le Bourg
16440 Roullet-Saint-Estéphe
tél. : 33 (0)5 45 66 30 08
fax : 33 (0)5 45 66 41 98
courriel : mairie@roulletetstephe.fr

Article du "Monde des Moulins" en relation :


Archéologie et histoire d’un site d’exception : les carrières de meules de Claix et de Roullet (Charente)

Bien connu des molinologues de Poitou-Charentes et en particulier par ceux habitant les environs d’Angoulême, le plateau des Meulières de Claix et de Roullet constitue un territoire à part. Dans une région déployant un océan de petites collines, aux pentes douces si propices aux prés et à la vigne, ce plateau forme comme la proue d’un navire, avec en guise de coque de belles falaises blanches, pointées vers la Charente. Au XIXème siècle déjà, savants et voyageurs notaient sa singularité : « Aux lignes monotones et indécises des côteaux de Châteauneuf et de la rive droite de la Charente, succèdent brusquement des lignes nettement arrêtées dans leurs contours et d’un effet remarquable. L’oeil embrasse une série de plateaux frangés et taillés en promontoires, qui s’avancent majestueusement vers la plaine » (Henry Coquand, 1857). En parvenant à son sommet, l’étonnement ne fait que croître. En plus d’un panorama superbe sur l’Angoumois et l’orient de la Saintonge, le visiteur découvre un labyrinthe de tranchées taillées dans le rocher, étirées sur des 50 et 100 mètres, profondes comme un homme et souvent comme un puits, et surtout toutes parallèles les unes aux autres, alignées à la manière de soldats en ordre de bataille...

LIRE L'ARTICLE COMPLET

Alain Belmont Professeur d’histoire moderne Université Grenoble 2 LARHRA (UMR CNRS 5190) - Article paru dans le Monde des Moulins - N°32 - avril 2010

Informations complémentaires :

Demander des informations complémentaires à la FDMF

C'est votre moulin...

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire de ce moulin et vous souhaitez apporter un correctif, un complément d'information, des photos...

Géolocalisation :