French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Carte de France des Moulins    |    Retour    |   << Précédent

Moulin de la Vergne

85170 Lucs-sur-Boulogne

Description :

Moulin à eau

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Rive gauche au fond du val, à deux pas de la Daunière sur la commune des Lucs-sur-Boulogne. A cet endroit, un moulin. Pittoresque, il compose un parfum propre à emplir le flacon des mémoires.

Au commencement était la ruine
Louis et Yvonne Macé, deux nantais en quête de vert, achètent en 1979 quatre murs couverts de lierre au bord de la Boulogne, vestiges d'un moulin jadis florissant. Un arbre a poussé au beau milieu de ce sarcophage pour rouille et les ronces ont de concert occupé le terrain, qu'à cela ne tienne. Le couple se met au travail d'arrache-pied et commence à le libérer des envahisseurs. En somme, un scénario classique. Sauf que, au lieu d'une simple demeure près de la rivière, Yvonne et Louis préfèrent un moulin, avec ses mécanismes et ses meules. Louis, homme que la sagesse et l'esprit ont pris en partage, considère que retirer les appareillages c'est retirer l'âme du lieu, qu'une simple habitation à cet endroit égale une coquille vide. Alors, avec l'aide de personnes expérimentées et d'artisans, les lucquois d'adoption retapent petit à petit le bâtiment. Si bien qu'en 1995, la miraculeuse farine sort à nouveau du blutoir — événement jamais vu depuis une quarantaine d'années à la Vergne — et signe la résurrection.

LIRE L'ARTICLE COMPLET

M. Dannenhoffer - Article paru dans le Monde des Moulins - N°7 - janvier 2004

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Le Moulin de la Vergne est un moulin privé situé aux Lucs-sur-Boulogne. Les ruines achetées par Yvonne et Louis Macé, ont été minutieusement restaurées jour après jour pendant de nombreuses années par les propriétaires eux-mêmes, aidés par leur gendre et quelques amis : Rémi Pilard / charpentier-menuisier, Frédéric Magaud / forgeron, Michel Godet,Yves Ruel, Jean Moreau. Ce moulin a retrouvé son activité depuis 1996 et produit de la farine. Près de la rotonde sont présentés de charmants poèmes de Louis Macé, aujourd'hui disparu. Le mécanisme est maintenant en très bon état et le moulin est conduit avec beaucoup d'attention par ses deux meuniers. On peut y voir un auget équipé d'un système de tamis qui écarte les corps étrangers dont le calibre est inférieur à celui des grains de blé. A l'extérieur, les ronces ont été remplacées par un cadre de verdure soigneusement aménagé et “surveillé” par un menhir, clin d'oeil à l'origine bretonne des propriétaires. Le moulin reçoit souvent la visite des écoliers de la région, de mariages pour les photos, et de nombreux visiteurs à l'occasion de la fête des Moulins ou de la fête des “Souffles d'été”, organisées avec la participation du groupe d'art et traditions popupopulaires qui se produira pendant la soirée qui nous attend au Proct'on du Fenouiller.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°13 - juillet 2005

Informations complémentaires :

Demander des informations complémentaires à la FDMF

C'est votre moulin...

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire de ce moulin et vous souhaitez apporter un correctif, un complément d'information, des photos...

Géolocalisation :