French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Carte de France des Moulins    |    Retour    |   

Moulin de Laramière

46260 Laramière

Description :

Ancien moulin tour transformé en pigeonnier. Il dépendait sans doute du prieuré tout prochede l'autre côté de la route où l'on peut visiter lors des journées du patrimoine un moulin à huile de noix.

http://www.moulins-a-vent.net/Moulins/laramiere.htm

Article du "Monde des Moulins" en relation :

La journée s’est terminée à Laramière, avec la visite du prieuré et du moulin qui en dépendait. Le prieuré fondé en 1145, a été remanié à plusieurs reprises, notamment avec les guerres de religion puis par l’arrivée des jésuites en 1661. Les bâtiments existants très intéressants nous ont été montrés par monsieur Méry, notamment les peintures de la salle du Chapitre. Le moulin en contrebas est certainement un des plus fascinants même s’il n’est pas en état de marche, car construit sur une perte. Situé sur le ruisseau du Rausel, il est précédé d’une petite mouline placée en contrebas d’un étang, ancienne forge transformée en moulin à farine. Une deuxième retenue existe près du moulin. D’origine très ancienne, le moulin a été transformé au XIXème siècle pour fonctionner avec une turbine et trois paires de meules. La turbine est logée au fond d’un puits d’une trentaine de mètres d’où l’eau s’évacuait en s’infi ltrant dans les diaclases du calcaire. Le moulin, qui voisine avec l’habitation du meunier, comporte 4 niveaux. Le rez-de-chaussée avec les 3 paires de meules sur un beffroi triangulaire qui pointe vers la porte. Rareté, les meules courantes sont suspendues sur des anilles à 3 points. Un étage comportait les machines annexes. Un sous-sol voûté recevait les engrenages de transmission disparus, et une pièce creusée dans le roc permet de découvrir le puits maçonné où se trouve la turbine. Celle-ci trop profonde, demeure invisible. On ne voit que les deux arbres de la turbine et de la commande. On ne peut qu’encourager la famille Pechdo à continuer les travaux pour le remettre en état.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°23 - janvier 2008

Informations complémentaires :

Demander des informations complémentaires à la FDMF

C'est votre moulin...

Vous êtes propriétaire ou gestionnaire de ce moulin et vous souhaitez apporter un correctif, un complément d'information, des photos...

Géolocalisation :