French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Bibliographie: L'eau mondialisée : La gouvernance en question

Titre:      L'eau mondialisée : La gouvernance en question
Categorie:      Technique
Auteur(s):      Graciela Schneier-Madanes, Collectif
ISBN-10(13):      2707154962
Editeur:      Editions La Découverte
Date de publication:      22-04-2010
Nombre de pages:      492
Couverture:      cover           Button Buy now Acheter sur Amazon
Disponibilité Demander des informations ou une disponibilité à la FDMF
Description:      L‘auteur, Graciela Schneier-Madanes est architecte et géographe. Directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’Institut des hautes études de l’Amérique Latine (IHEAL, Université Paris III Sorbonne nouvelle), elle dirige le « rés-eau-ville » ainsi que le groupement de recherche international du CNRS. La préface est signée Henri Coing, professeur émérite de l’université Paris XII Val de Marne. Il est sociologue et mène ses recherches au sein de l’Institut d’Urbanisme. Face à un champ de l’eau traditionnellement fragmenté en de multiples thématiques rivales - réseau, ressource, service public, marchandise, bien collectif, droit à l’eau, le présent ouvrage, façonné au sein d’un véritable atelier pluridisciplinaire, le « rés-eau-ville » du CNRS, rassemblant des spécialistes venus des divers horizons des sciences humaines et sociales, entend contribuer à une indispensable « réunifi cation ». Au fi l d’exemples nationaux, régionaux ou locaux et sur quatre continents (Europe, Amérique latine, Afrique, Asie), se dessine avec force le fi l conducteur qui rattache la gestion de l’eau au processus de la mondialisation. L’eau mondialisée apparaît comme un laboratoire global où s’élaborent des gouvernances aussi diverses qu’originales. Les modèles anciens sont bousculés par la dynamique des forces sociales : usagers, collectivités territoriales, ONG, technocraties nationales et internationales... Des expériences sont engagées, des confl its éclatent, des compromis se nouent, des pratiques reçoivent valeur juridique, des institutions sont mises en place : par-delà ce bouillonnement d’idées et d’initiatives se profi le l’un des enjeux majeurs du XXIème siècle, à savoir la prise en charge collective d’un accès à l’eau du plus grand nombre.

Product Description
Face à un champ de l'eau traditionnellement fragmenté en de multiples thématiques rivales - réseau, ressource, service public, marchandise, bien collectif, droit à l'eau -, le présent ouvrage, façonné au sein d'un véritable atelier pluridisciplinaire, le « rés-eau-ville » du CNRS, rassemblant des spécialistes venus des divers horizons des sciences humaines et sociales, entend contribuer à une indispensable « réunification ». Au fil d'exemples nationaux, régionaux ou locaux et sur quatre continents (Europe, Amérique latine, Afrique, Asie), se dessine avec force le fil conducteur qui rattache la gestion de l'eau au processus de la mondialisation. L'eau mondialisée apparaît comme un laboratoire global où s'élaborent des gouvernances aussi diverses qu'originales. Les modèles anciens sont bousculés par la dynamique des forces sociales : usagers, collectivités territoriales, ONG, technocraties nationales et internationales... Des expériences sont engagées, des conflits éclatent, des compromis se nouent, des pratiques reçoivent valeur juridique, des institutions sont mises en place : par-delà ce bouillonnement d'idées et d'initiatives se profile l'un des enjeux majeurs du XXIe siècle, à savoir la prise en charge collective d'un accès à l'eau du plus grand nombre.