French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Le Moulin de Gignac (Lot)

Première participation aux Journées Européennes des Moulins

Samedi 20 mai, le Moulin de Gignac entrouvrait pour la première fois ses portes dans le cadre des Journées Européennes des Moulins. « Entrouvait » seulement, car il restait quelques travaux de finitions à l'intérieur, et la commission de sécurité n'a donné son aval que début juin, avant le début de l'exploitation touristique. Commencées sous la grisaille et la pluie du samedi matin, ces Journées des Moulins se sont terminées dimanche sous un grand soleil. Si de nombreux habitants de Gignac avaient grimpé le Pech des Eoulès pour venir voir la fin des travaux de réhabilitation de ce monument emblématique de la commune, d'autres curieux avaient fait un plus long voyage, venant du Lot, de la Dordogne ou du Limousin. Cette première ouverture de portes a été également l'occasion de la remise par la présidente de la troupe « Le Moulin à paroles » d'un chèque de 3 000 €, correspondant aux bénéfices engrangés lors des différentes représentations de la pièce « Mourir pour un moulin à vent » à Gignac et dans les communes environnantes, à la trésorière de l'Association « Lo Patrimoni ». Cette somme va permettre, partiellement, la poursuite de la restauration du site, avec la construction prochaine de la maison du meunier, où seront exposés de nombreux objets anciens liés à l'art de la meunerie.

0917 gignac3
Le groupe devant le moulin - Photo La Dépêche du Midi 26/05/2017

 

Le moulin à vent de Gignac a été inauguré

Samedi 17 juin 2017, des centaines de personnes étaient présentes sur le site du moulin à vent de Gignac pour l’inauguration officielle des travaux de réhabilitation, en présence du président du conseil départemental du Lot Serge Rigal, du député Jean Launay, du sénateur Jean-Claude Requier et de nombreux maires du Lot, de Corrèze et de Dordogne, accueillis par Marcel-Eugène Labroue, maire de Gignac. L’ordonnance habituellement sage des discours a été troublée avec l’arrivée du premier client accompagné par son âne chargé de blé. Cette mise en scène théâtrale, gardée secrète jusqu’au dernier moment, a introduit un peu d’originalité et d’humour. Le meunier, endormi depuis 150 ans, finit par apparaître à la fenêtre du moulin. Un dialogue en occitan s’est instauré alors entre le paysan et le meunier qui est descendu et a transporté les sacs de grain dans le moulin dont les ailes se sont mises à tourner.

0917 gignac1
Construction de la charpente au sol - Photo Robert Vayssié

0917 gignac2
Levage du toit le 2 mars 2017 - Photo Robert Vayssié


Les travaux de réhabilitation ont été conduits par les "Amis du Moulin de Gignac" en l’espace de 15 mois, grâce aux 290 donateurs, particuliers, associations, entreprises locales, Fondation du patrimoine et AG2R LA MONDIALE. Dans le cadre du renforcement de son engagement culturel en faveur des territoires, AG2R LA MONDIALE a en effet souhaité s’impliquer, à nos côtés, en faveur de la préservation de ce moulin à vent. Ces importantes contributions ont permis aux Amis du Moulin de Gignac de mener à terme l’ensemble des travaux de restauration . 75 % des travaux ont été couverts par les dons, le dernier quart a été pris en charge par les Collectivités locales, Commune, Département et Région. Il ne reste plus qu’à reconstruire la maison du meunier. Ce sera chose faite en 2018.

0917 gignac6
Premiers tours des ailes et des meules le 9 mai 2017 - Photo Robert Vayssié

Un vaste pique-nique sous les chênes truffiers a réuni visiteurs, invités, comédiens, chanteurs et danseurs. De nombreuses animations et une exposition « Du grain à la farine » ont été proposées au millier de spectateurs qui ont découvert le seul moulin à vent en état de fonctionner dans la région. Sur la scène, se sont succédés les Pastourelles du Bas-Limousin, des accordéonistes, des chanteurs, une chorale, les comédiens de la pièce de théâtre « Mourir pour un moulin à vent » qui retrace l’histoire du meurtre qui a eu lieu sur ce site en octobre 1920. C’était jour de fête sur la colline qui domine le nord du Lot, la Corrèze et la Dordogne.

0917 gignac5
Le moulin en fête le 17 juin 2017 - Photo Robert Vayssié

0917 gignac4
Le premier client - Photo Robert Vayssié

0917 gignac7
Le meunier  enfin réveillé - Photo Robert Vayssié

 

Le moulin est ouvert au public lors des manifestations locales, avec mise au vent et fabrication de farine. Les groupes sont accueillis pour des visites commentées (réservation sur le site www.gignac-en-quercy.fr). Les abords du moulin sont aménagés avec un espace pique-nique, tables et bancs, des panneaux pédagogiques sur l’environnement géographique, l’histoire et le fonctionnement des moulins de type Quercynois.

Robert Vayssié

Paru dans Le Monde des Moulins n°62 - Octobre 2017

Voir la fiche du moulin