French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Un moulin exceptionnel en Ardèche : Le Moulin de Mandy à Pranles

0115mandy01
Vue du moulin. Photo Association Meunier de Mandy.

Vingt ans déjà que l’Association du "Meunier de Mandy" oeuvre à la restauration et à l’ouverture de son moulin. Tout ce travail valait bien une fête !
Celle-ci s’est déroulée le 27 août dernier, dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Réalisé pour l'occasion, un magnifique diaporama commenté a permis de retracer l'historique des travaux, donnant l'ampleur du chantier de rénovation du moulin. Après avoir remercié les bénévoles, les adhérents et les artisans, le Président a souligné la place occupée par Mandy dans le développement culturel et touristique du territoire de Pranles et du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche.
Quelques anecdotes, choisies judicieusement et racontées avec humour, ont complété son discours et ont donné au public venu très nombreux, la véritable dimension de l'aventure humaine que représente cette réhabilitation.
Trois albums photos, une chanson spécialement écrite pour tous les bénévoles, de la musique traditionnelle ont égayé la soirée.
Beaucoup d’émotion au cours de cette rencontre, des rires et de la joie partagés autour du buffet rituel de Mandy : tartes au persil, pizzas, caillettes, pognes... pains réalisés sur place, cuits et sortis tout droit du four à bois du moulin.
Cet anniversaire est aussi l’occasion de partager avec vous, amis lecteurs, l’histoire du moulin de Mandy.
Le caractère exceptionnel de ce moulin repose sur trois points :
• son ancienneté (estimée de 1464)
• son réseau hydraulique remarquable (3 ruisseaux, 3 levées, 1 aqueduc, 1 km de béalières)
• ses trois tournants.

L’origine du moulin remonte effectivement à la nuit des temps. On retrouve à cet endroit les traces d’un antique moulin dans les archives cadastrales de 1464. C’est sur les ruines de cette bâtisse qu’en 1891, les parents de Germain et Augusta Mey, le frère et la soeur qui reprirent l’exploitation en 1924, ont édifié le bâtiment que l’on pouvait voir encore il n’y a pas si longtemps en son état primitif.
Idéalement placé entre trois rivières, les eaux du Bernegris, du Charbonnier et du Boyon, captées par un réseau hydraulique, font tourner sa roue à godets. À proximité immédiate de la seule voie de circulation reliant à l’époque le plateau à la vallée de l’Eyrieux, l’activité du moulin a été intense jusqu’à la guerre de 39.
Parti pour 5 ans, Germain le meunier ne fit plus tourner le moulin à son retour que pour ses besoins personnels avant d’arrêter définitivement l’exploitation en 1965. Le moulin fut alors abandonné.
C’est en 1994 que naît l’Association "Le Meunier de Mandy" qui se donne pour objectif de tirer de l’oubli ce patrimoine dont l’agencement intérieur, certes marqué par l’usure du temps, est demeuré intact.

0115mandy02
Aqueduc. Photo Association Meunier de Mandy.


Huit années ont été nécessaires pour remettre en état de marche les mécanismes intérieurs du moulin et l’ensemble du réseau hydraulique et l’ouvrir au public. La première ouverture pour la saison estivale fut le 1er juillet 2002.
Le moulin comprend 3 paires de meules dont 2 fabriquées à La Ferté-sous-Jouarre : une pour la farine de seigle, l’autre pour le froment. La troisième meule locale était utilisée pour la farine d’orge pour les animaux. Le système d’engrenage est en liaison directe avec la grande roue à augets de 6,50 m de diamètre.

0115mandy03
Engrenages. Photo Association Meunier de Mandy.


On trouve aussi le nécessaire pour faire l’huile de colza et l’huile de noix, l’aplatisseur, le "moulatout", le poêlon pour la chauffe et la presse à huile, le "moulatout" servant aussi à la fabrication du gruau ("blé pelé").
Au-dessus, à l’étage, on trouve 2 bluteries, les élévateurs à godets et un trieur. La réserve d’eau située au-dessus du moulin est alimentée par un important réseau de béalières qui captent (pour l’une au moyen d’un aqueduc) les eaux des trois rivières.
Plusieurs salles ont été réhabilitées à l’intérieur du moulin.
Quelques locaux annexes ont aussi été créés. Ces espaces permettent le déroulement de nombreuses activités. À la pleine saison (Juillet/Août), le moulin est ouvert 6 jours sur 7 et propose des visites guidées, des animations autour du four à pain le mercredi, des animations sur le thème de la châtaigne (les crêpes, le pain et les bogues), une exposition permanente "Paysages et Moulins d’Ardèche" installée par le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche ainsi que des expositions ponctuelles d’oeuvres d’artistes locaux. Le sentier des béalières, devenu musée sans les murs, est en accès libre et jalonné par les oeuvres de Guy Chambon, artiste peintre ardéchois et de ses élèves. Conférences, contes, bals folk, sessions pédagogiques à l’intention des scolaires… viennent compléter ce programme d’activités avec une mention spéciale pour le "Mandyraton", spectacle interactif sur le thème "Du blé au pain". Cette création originale animée par son auteur, Patrice Keller, mêlant musique, mime et théâtre entamera en 2015 sa dixième saison. Le spectacle permet de découvrir le moulin en suivant un scénario d’animation. La saison se clôture par la soirée Bombine (recette ardéchoise à base de pomme de terre).
Mandy fait partie intégrante du patrimoine culturel de la commune de Pranles, aux côtés du Musée du Vivarais Protestant et de l’église romane dont les origines remontent au Xe siècle.
Le moulin est situé dans un écrin de verdure au fond d’un vallon isolé. C’est un peu le bout du monde où l’on entend seulement le chant des oiseaux et le murmure du Boyon qui coule au pied de la bâtisse. Les prés qui se trouvent à proximité invitent à la flânerie tandis que les chemins qui s’enfoncent dans les bois appellent à la randonnée. Le site est propice aux pique-niques en famille et, si l’on vient le mercredi, on peut déguster le pain sorti tout chaud du four à bois par le meunier.
Le Moulin de Mandy : une idée coup de coeur pour vos prochaines vacances en Ardèche !...

Mado Begnis (correspondante du journal "L’hebdo de l’Ardèche") - Article paru dans le Monde des Moulins - N°51 - janvier 2015

Voir la fiche du moulin >>