French Arabic Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hungarian Italian Japanese Lithuanian Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian

Les deux maires ont suivi toute l'opération de placement de la vis d'Archimède NLHebdos. Cette « vis sans fin » sera le symbole de l’union entre les deux communes. Jeudi 11 mai, à 11 h, Jean Decool, maire, et Hervé Laniez, maire délégué de la commune nouvelle, assistaient à la pose du symbole de la fusion entre leurs deux entités sur le grand giratoire qui va, entre autres, vers Hondschoote et le chemin des Limites : une vis d’Archimède. « Hervé Laniez et moi avions la volonté de symboliser l’union de nos deux communes par un monument », expliquait Jean Decool, en attendant le transport exceptionnel qui devait amener ce monument. Cette pièce gigantesque a été en fonction pendant plusieurs années dans l’une des stations de pompage chargées d’évacuer l’eau des wateringues vers la mer, selon un système à la fois simple et complexe élaboré par Wenceslas Cobergher au XVIIe siècle. Il s’agissait d’une série de vis sans fin en bois actionnées par des moulins à vent. Les vis d’Archimède sont aujourd’hui en métal et les moulins à vent sont devenus des stations de pompage électriques… Le système est toujours le même !

 0917 ghyvelde
Installation de la vis d'Archimède de Ghyvelde-Les Moères. Photo La voix du Nord


Un cadeau des Belges. La vis symbolique a été offerte à la commune nouvelle par l’entreprise belge Vandezande de Dixmude. La commune de Ghyvelde a pris en charge la chape de béton sur laquelle le tube métallique bleu et blanc a été posé à la verticale. Elle mesure 8 m de haut pour 2,20 m de diamètre et pèse sept tonnes. La pièce monumentale pouvait évacuer
1000 litres d’eau à la seconde lorsqu’elle était en fonction. Un beau recyclage pour cette vis d’Archimède qui continuera ainsi à remplir
un rôle dans le quotidien des habitants de Ghyvelde et des Moëres.

Le Journal des Flandres - 19 mai 2017

Paru dans Le Monde des Moulins n°62 - Octobre 2017